comment demonter un moteur de volet roulant electrique

Votre volet roulant s’arrête en cours de fermeture ou d’ouverture, sans arriver à sa

destination finale ? Il se peut aussi que le mouvement atteigne le point cible, mais présente

des discontinuités en cours de déplacement. Dans tous ces cas, vous devez vérifier le moteur

de votre volet roulant électrique et le démonter.

Préparer le démontage

Un volet roulant comprend une coulisse, dans lequel glisse le tablier du volet roulant, une

lame finale arrêtant la fermeture, et un caisson où se logent l’axe d’enroulement et le

moteur électrique. Pour manipuler le secteur de la motorisation, il convient de dérouler le

store, afin de pouvoir accéder au tube de roulure. Si la commande par moteur ne fonctionne

pas, il est conseillé de couper l’alimentation électrique et d’ouvrir le coffret du volet roulant

pour effectuer la manœuvre manuellement. Lors de cette étape, le maniement doit se

passer doucement, sans forcer. Si le tablier reste bloqué sans possibilité de le descendre, il

est toujours possible d’enlever l’axe d’enroulement en même temps que le tablier.

Le démontage du moteur du volet roulant électrique

Une fois l’axe d’enroulement et le tablier extraits de l’ensemble, l’étape suivante consiste à

désolidariser les deux parties. Il faut dans ce cas détacher les attaches et immobiliser le

tablier. Ce blocage, fait par cale de bois, par exemple, évite une descente brusque après la

dégrafée. La prochaine démarche est d’enlever l’axe de roulement. Le mieux est d’utiliser

une table pour manipuler l’ensemble. Selon le type de volet électrique, le moteur peut

comprendre une roue dentée jointe au tube par l’intermédiaire d’une vis ou d’un rivet. Dans

ce cas, il est indispensable de dévisser ou de percer dans le rivet, afin de pouvoir ôter le

moteur de l’axe. Un rivet ou une vis se trouve, dans cette circonstance, en saillie sur une

partie du milieu du tube d’enroulement. Une fois le moteur démonté, il est désormais

possible de remplacer le condensateur qui se situe à l’intérieur. Si avec ce changement, le

moteur demeure non fonctionnel, il est recommandé de mettre en place une toute nouvelle

mécanique.

La remise en marche du volet roulant

Une fois le moteur remis à neuf, il est nécessaire de remettre en place le dispositif du volet

roulant. Dans ce cas, il faut effectuer, dans le sens inverse, les étapes de démontage. Il

convient donc de remonter le tube d’enroulement avec le tablier. Il faut dès lors garantir

leur fixation et le rebranchement de la motorisation. Une attention particulière doit être

portée au niveau du branchement électrique, et en ce qui concerne les matériaux à utiliser. Il

faut s’assurer d’une parfaite adéquation de l’ensemble, afin d’éloigner tout risque de court-

circuit. Après prise en compte de ces détails, le contrôle du bon fonctionnement du volet est

de mise, avant de remettre en place le caisson. Chaque étape nécessite un savoir-faire et un

certain degré de technicité. En cas de doute, la meilleure solution revient à faire appel à un

professionnel, pour une marche sur le long terme de l’équipement.