comment faire l’isolation d’un grenier

L’isolation du grenier est indispensable si l’on souhaite faire des économies d’énergie. À en croire certaines études, le toit est responsable de 25 % de déperditions thermique. Bien isoler son grenier permet d’éviter la chaleur intérieure de s’échapper par le toit. Dans cet article, nous allons voir tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation grenier.

Plancher et toit du grenier : lequel isoler ?

Tout dépend de l’utilisation de votre grenier. Il y a des cas où vous devez isoler seulement le toit de votre grange et il y a des cas où vous devez isoler aussi bien son toit que son plancher. Si vous utilisez votre grenier comme un lieu de stockage, sur ce point, vous pouvez seulement isoler le plancher. Par contre, si vous voulez faire de votre grenier un lieu de vie à part entière, vous avez intérêt à isoler sa toiture. Plusieurs avantages s’offrent à vous après l’isolation du grenier sans parler que le confort thermique et l’économie d’énergie.

Comment isoler le toit du grenier ?

L’idéal est de procéder à l’isolation du grenier par l’extérieur. Après le projet, votre maison vous apporte une atmosphère agréable puisqu’elle ne sera plus susceptible aux variations de température. Si le toit du grenier est en pente, l’idéal est de l’isoler avec des isolants minéraux entre autres la laine de verre et la laine de roche. En optant pour ces matériaux, l’espace entre les chevrons sera totalement rempli d’un isolant. Pour un résultat probant, l’isolation grenier doit est réalisée avec un isolant bien épais. Vous feriez mieux d’appliquer une couche de 15 à 20 cm afin de vous assurer de la capacité isolante de la couche.

Pour ce faire, découpez la laine minérale dans un formant supérieur à 1 cm de la distance entre les chevrons. En effet, la laine de verre ou la laine de roche sont compressibles et elles se rangent facilement entre les chevrons.

Quel isolant pour le plancher du grenier ?

L’isolation du grenier peut être réalisée dans le cadre du respect de l’environnement. Et ce, en optant pour un isolant écologique. Vous pouvez miser sur la laine de lin, la laine de mouton, l’ouate de cellulose, le chanvre et bien d’autres encore. Il s’agit d’un isolant naturel où les performances thermiques ne sont plus à prouver. L’avantage de ce matériau est qu’il ne contient pas des substances dangereuses pour la santé. Il faut seulement savoir que la laine naturelle est sensible à l’apparition de moisissure. Aussi, il est recommandé d’entretenir régulièrement l’isolation du grenier à isolant naturel.

Partagez :