Comment raccorder l’électricité ?

Le raccordement d’un logement au réseau d’électricité, c’est un projet d’une importance capitale. Le confort de votre lieu d’habitation en dépend. Le travail consiste à brancher l’installation électrique intérieure au réseau de distribution existant. A en croire, c’est une tâche simple qui se réalise en un rien de temps. Mais ce n’est pas le cas. L’opération s’effectue en quelques étapes.

Déposer une demande de raccordement pour commencer

Effectivement, c’est la première chose à faire. Il est possible d’adresser directement la demande au gestionnaire de réseau. Dans ce cas, il faut prendre contact avec le service de raccordement régional. En procédant ainsi, vous devez prendre en charge le suivi des travaux. La tâche peut être encombrante. Ainsi, pour l’éviter, il est recommandé d’adresser la demande au fournisseur d’électricité. Ce dernier va s’occuper de tout y compris les démarches auprès du gestionnaire de réseau de distribution et le suivi de l’avancement des travaux. Par ailleurs, il vous offrira un accompagnement dans le montage du dossier.

Comment raccorder l'électricité ?

Il est important de souligner que pour effecteur une demande de raccordement, il faut réunir plusieurs documents notamment une copie du permis de construire, un plan de masse, un plan de situation du site à raccorder, la puissance de raccordement que vous souhaitez et une lettre d’engagement qui stipule que vous allez prendre en charge tous les travaux à réaliser au sein du logement. La réponse est délivrée au bout de quelques jours ou de quelques semaines. En fait, vous allez recevoir une offre technique et financière émanant du gestionnaire de réseau. Ce dernier vous accorde un délai de réflexion. Si la proposition vous séduit, il faut la signer et la retourner, et procéder en même temps au paiement de la première partie du coût de raccordement.

La mise en service

Après la signature de la proposition et le versement de l’acompte, les travaux de raccordement incluant la pose de compteur peuvent débuter. La mise en service est la dernière étape de la démarche. Mais pour qu’elle ait lieu, il y a encore quelques démarches à effectuer. Tout commence par le paiement du reste du coût de raccordement. Ensuite, il faut demander une attestation de la conformité de l’installation émanant de l’organisme Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers et de l’Electricité). Pour obtenir le document, il suffit de remplir un formulaire en ligne. A la réception de la demande, l’organisme Consuel envoie son technicien chez vous pour un contrôle. Si votre installation électrique est conforme aux normes en vigueur, il délivre l’attestation. Dans le cas contraire, il ordonne une mise en conformité suivie d’un nouveau contrôle.

Enfin, vous devez souscrire un contrat d’abonnement auprès d’un fournisseur d’électricité de votre choix. Il suffit de présenter au prestataire choisi l’attestation du consuel, l’adresse du logement et votre RIB. Le fournisseur va valider la demande après règlement du coût d’abonnement. Lorsque toutes les démarches sont réalisées en bonne et due forme, il propose une date de mise en service. Votre présence est nécessaire lors de ce rendez-vous. En cas d’absence, vous devez payer les frais de déplacement du technicien venu réaliser la mise en marche de votre compteur d’électricité.