isolation toit

Une toiture qui n’est pas isolée correctement n’est pas sans conséquence. Pensez alors à optimiser l’isolation de votre toit.

Isolation du toit : pourquoi y prêter une attention particulière ?

Mal isolée, votre toiture peut être à l’origine d’une perte importante de chaleur (jusqu’à 30 %). Non seulement cela menacera votre confort, mais haussera également votre facture énergétique. Voilà pourquoi vous devez prêter une attention toute particulière quant au niveau d’isolation de votre toit.

Et le saviez-vous ? Depuis le 1er janvier 2017, vous devez impérativement vous lancer dans des travaux d’isolation thermique du moment que vous remplacez au moins 50 % de votre toit.

Pour quelle solution miser ?

Deux options s’offrent à vous quand vous envisagez d’isoler votre toiture

– L’isolation par l’extérieur

– L’isolation par l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur reste la meilleure solution surtout si les combles sont encombrés. Plus performante, cette technique d’isolation est adaptée à tous les types de toitures. A noter que vous pouvez miser pour :

– L’isolation en sarking : l’isolant (qu’il s’agisse de laine minérale haute densité, de polystyrène extrudé, de fibres de bois, etc.) est positionné sur le toit, ce qui rehaussera ce dernier. Des panneaux de bois isolés et un second isolant seront disposés sur la charpente quand celle-ci est nue. Des chevrons et contre-chevrons sont installés également pour que le toit puisse respirer.

– L’isolation utilisant le système Intégra Réno : laquelle consiste à poser une isolation thermique, en repartant du parement existant des rampants du toit tout en gardant les volumes utilisables des combles. La performance d’isolation du toit sera optimisée par le rehaussement de la charpente ainsi que la pose de plusieurs couches d’isolant thermique.

– L’isolation avec des caissons chevronnés : avec cette méthode, toute la hauteur de la toiture en pente sera couverte de caissons chevronnés, et plus exactement de panneaux autoportants isolés par de la mousse de polyuréthane, de la laine de roche, du polystyrène expansé ou extrudé.

Moins coûteuse, l’isolation par l’intérieur reste une option intéressante si l’on souhaite garder la couverture de son toit intacte. Si la toiture est plate, l’isolant sera disposé en dessous de la couverture et l’ossature. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, de préférence celui-ci doit être toutefois installé entre les poutres et sous une sous-toiture. Un cadre en bois supplémentaire reste utile pour que l’isolant ne bouge pas. Sur un toit en pente, l’isolant (la laine de verre est le plus conseillée) doit être disposé entre les poutres. Un cadre en bois supplémentaire reste indispensable également pour que celui-ci reste à sa place et faciliter la pose de la couche de finition.

Outre la sous-toiture, la pose d’un pare-vapeur (ou frein vapeur) reste recommandée pour prévenir tout problème d’infiltration d’eau dans l’isolant.

Isolation de toiture : pensez à recourir au service d’un spécialiste confirmé ?

S’aventurer seul dans les travaux d’isolation de sa toiture ? Ce n’est pas une bonne idée ! En effet, si l’isolation est mal réalisée, vous risquez de devoir recommencer après seulement quelques années, ce qui est bien dommage ! En faisant appel à un professionnel confirmé, certes vous opterez pour le long terme. En plus de vous proposer la meilleure solution (selon le type de votre toiture), un professionnel saura procéder selon les règles de l’art. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’intervention d’un spécialiste ne coûte pas forcément cher.