quel est le meilleur chauffage electrique a inertie

De plus en plus de foyers utilisent en ce moment le chauffage électrique à inertie. Il est apprécié pour le confort thermique qu’il procure, et aussi pour son économie d’énergie. À noter que ce type de chauffage se décline en deux types : le radiateur à inertie sèche et à inertie fluide. Chacun d’entre eux a son propre fonctionnement et ses propres avantages. La question qui se pose est alors de savoir : quel est le meilleur chauffage électrique à inertie ?

Qu’est ce qu’on entend par chauffage à inertie ?

Il s’agit d’un type de chauffage électrique qui dispose de la capacité d’accumuler de la chaleur et de la diffuser d’une manière progressive dans la pièce, même après l’arrêt de l’appareil. Ce fonctionnement lui permet ainsi de maintenir la température ambiante dans la pièce sans faire une dépense d’électricité supplémentaire. Quel que soit son type, le radiateur à inertie est toujours équipé d’une résistance électrique. Cet élément a pour rôle de produire de la chaleur en transformant l’électricité en énergie thermique. C’est sur la manière dont l’appareil transporte la chaleur et dont il la stocke qui se différencie selon qu’il soit inertie sèche ou fluide.

Le radiateur à inertie sèche

La particularité de ce type de chauffage, c’est qu’il utilise un corps de chauffe solide en matériau réfractaire (fonte, céramique, pierre volcanique, etc.). Chauffé par la résistance électrique, celui-ci dispose d’une capacité d’emmagasiner de la chaleur lorsque l’appareil fonctionne. La transmission de cette chaleur à la plaque externe du radiateur se poursuit même après que ce dernier s’éteint automatiquement. L’émission de la chaleur à travers la pièce se fait alors par rayonnement. Cela rend ainsi ce système de chauffage à la fois doux et homogène.

Le radiateur à inertie fluide

À la place d’un matériau réfractaire, le radiateur à inertie fluide se sert d’un fluide caloporteur. Il s’agit d’un fluide qui transporte de la chaleur. Cela peut être de l’huile végétale ou minérale, de l’eau ou de l’eau glycolée. La calorie fabriquée par la résistance électrique est ainsi transmise à ce fluide qui tourne en circuit fermé à intérieur de l’appareil. La chaleur est ainsi diffusée à travers la pièce même après l’extinction du radiateur. Ce type de chauffage procure une sensation semblable à celle fournie par un chauffage central puisque son fonctionnement se ressemble à celui-ci.

Inertie sèche ou inertie fluide : lequel choisir ?

Sachez que ces deux types de chauffage électrique à inertie ont la même performance même si le modèle à inertie sèche présente une inertie plus importante. Cependant, ce dernier est plus lourd par rapport aux modèles à inertie fluide grâce au matériau réfractaire qui l’intègre. Son corps de chauffe est plus dense par rapport au fluide caloporteur ce qui lui permet d’avoir une capacité d’emmagasinage de chaleur plus importante. Quant au radiateur à inertie fluide, celui-ci se distingue par le confort thermique qu’il procure. Sa mise en place n’a rien de compliqué puisqu’il n’en est pas question d’installer des tuyauteries.

Quel que soit le type de radiateur à inertie que vous choisissez, il vous apportera confort et économies à condition que vous misiez sur la bonne puissance. Si vous voulez savoir comment choisir la puissance d’un radiateur électrique, vous pouvez suivre ce lien. Pour terminer, ce type d’appareil ne nécessite aucun entretien puisqu’un dépoussiérage régulier suffit pour maintenir sa performance.